1001 astuces pour savoir s’orienter sans boussole

1001 astuces pour savoir s’orienter sans boussole

S’orienter sans boussole, c’est vraiment possible : des tas de petites astuces permettent de se retrouver.

Toutefois, si dans l’article Bien s’orienter avec une boussole : facile !, nous montrons comment se servir d’une boussole de randonnée, c’est que c’est un moyen sûr. C’est mathématique, avec toute la rigueur que ça requiert, mais ça fonctionne à tous les coups.

Nous allons voir ici des astuces qui permettent de s’orienter sans avoir recours à notre bonne vieille boussole. Certaines sont précises, d’autres plus aléatoires, voire franchement douteuses ou peu réalisables.

Voici donc une petite liste qui est loin d’être exhaustive.

1, 2, 3… soleil !

La course du soleil

Nous allons commencer par le truc le plus simple, celui dont tout le monde a entendu parlé une fois, au moins à l’école.

Ainsi, quand vous cherchez à vous orienter, ayez à l’esprit que le soleil se lève à l’est, passe au sud à midi et se couche à l’ouest.

Mais il est nécessaire d’apporter des précisions à tout cela. Il vaudrait mieux dire que le soleil se lève du côté est et se couche du côté ouest. Voici ce qu’il faut retenir :

  • Il se lève plein est et se couche plein ouest au moment des équinoxes, uniquement, c’est-à-dire le premier jour du printemps et au début de l’automne.
  • Il apparaît le matin plus au nord et se couche plus au nord aussi pendant la période estivale. Ce sera même franchement au nord-est et au nord-ouest le premier jour de l’été, jour le plus long de l’année.
  • Il se lève plus au sud et se couche plus au sud pendant la période hivernale. Au sud-est et au sud-ouest le premier jour de l’hiver, jour le plus court de l’année, peu avant Noël.

En pensant à ça, vous pourrez avoir une idée grossière de la position des points cardinaux. Cette astuce n’est pas franchement précise mais elle permet de s’orienter à peu près, de contrôler sa direction en cours de randonnée.

Le soleil et la montre à aiguilles

Voici LE truc le plus connu et sans doute le plus précis !

Vous l’aurez remarqué, les aiguilles d’une montre tournent toujours dans le même sens (à de rares originalités près 😉 ). Et, comme par « hasard », l’ombre du style (la tige) d’un cadran solaire décrit le même déplacement. Tout du moins dans l’hémisphère nord. La montre étant une invention européenne, il n’y a donc rien d’étonnant…

Ainsi, le soleil et la montre sont intimement liés dans leurs mouvements. Nous allons donc exploiter cette ressemblance pour nous orienter sans boussole.

La grande différence, c’est que le soleil met 24 heures pour « tourner » autour de la Terre alors que pour la plupart des montres il ne faut que 12 heures à la petite aiguille pour faire le tour du cadran. L’aiguille des heures est donc deux fois plus rapide que le soleil. Il faudra en tenir compte.

Il y a une autre divergence entre le soleil et la montre. La montre est réglée sur l’heure légale du pays où l’on est, alors que le soleil est calé sur son heure à lui. Forcément ! Pour vous orienter grâce à cette astuce, il faudra donc mettre votre montre à l’heure solaire.

Maintenant, il suffit de tourner la montre pour que l’aiguille des heures soit dirigée vers le soleil.

Le nord est sur la bissectrice entre l’aiguille et le repère des 12 heures.

Si, comme nous, vous oubliez de passer à l’heure solaire, prenez la bissectrice entre l’heure de votre montre et le repère de 1 heure (en heure) ou de 2 heures (en été).

astuces-orienter-sans-boussole-montre

Au fait, si vous avez une montre de 24 heures, le nord est directement indiqué par le repère des 24 heures.

Toutefois, plus on se rapproche de l’équateur, plus cette méthode est à éviter. La proscrire en dessous de 20° de latitude.

Le soleil et l’ombre voyageuse

Parmi toutes les astuces sur l’orientation sans boussole, celle-là, nous ne la connaissions pas et s’orienter de cette manière est assez déroutant, au moins au début. En fait, il est difficile de comprendre comment ça peut fonctionner. Mais ça marche, et même bien.

Ce serait même cette méthode que les Égyptiens auraient utilisée (aux équinoxes) pour orienter les pyramides de Khéops et Kephren à Gizeh ainsi que la pyramide rouge de Dahchour.

En tout cas, ce truc ne demande que du matériel que l’on trouve partout et juste un peu de temps. Et en plus, c’est très facile à réaliser !

Côté contraintes, il vaut mieux être en terrain plat (pas forcément horizontal mais non bosselé) et dégagé. Bref, préférez le terrain de pétanque ensoleillé au tas de cailloux ombragé !

En ce qui concerne le matériel, il vous faut deux cailloux, deux brins de paille (ou petites branches) et une branche sèche, un poteau, un piquet de clôture, un bâton de marche. En fait, ce que vous voulez (ce que vous trouvez, aussi). Et puisqu’on n’en repère que le bout, il n’est pas utile qu’il soit droit et bien vertical.

Une fois le piquet repéré (ou installé), déposez un caillou à l’extrémité de son ombre. Partez bouquiner un quart d’heure. A votre retour, l’ombre aura bougé vers l’est. Posez un autre caillou au bout.

Tracez une droite entre les deux cailloux : vous pouvez vous aider d’un brin de paille pour bien la matérialiser. Vous venez de dessiner la direction est-ouest.

En posant un second brin de paille perpendiculaire, vous avez la direction nord-sud. Simplissime. Et précis, semble-t-il, quelle que soit l’heure de la journée et la période de l’année.

astuces-orienter-sans-boussole-résultat-ombre-voyageuse-vers-midi-solaire
Vers 11h45 (solaire), début février
astuces-orienter-sans-boussole-résultat-ombre-voyageuse-vers-16h15-solaire
Vers 16h15 (solaire), début février

Cependant, cette méthode n’est pas très appropriée pour les latitudes supérieures à 60°.

Le soleil et le gnomon

Une autre méthode utilise aussi un piquet.

Il faut commencer l’expérience avant midi (midi solaire, bien sûr) et savoir qu’elle se terminera dans l’après-midi. Vous aurez besoin d’autant de temps avant et après midi.

Trouvez un terrain bien plat (horizontal et non bosselé) et dégagé, cela va de soi.

Ensuite, plantez un bâton. Cette fois-ci, il faudra qu’il soit bien droit et bien perpendiculaire au sol. On appelle ça un gnomon.

Placez alors un repère au bout de l’ombre et tracez à partir de ce point un arc de cercle centré sur le piquet, en direction de l’est. Comme on est avant midi, le soleil va continuer de monter donc l’ombre du bâton va raccourcir. Puis, à partir de midi, elle va rallonger jusqu’à toucher de nouveau le cercle. Là, vous posez un autre repère et vous tracez un segment entre les deux.

La droite qui joint le piquet au milieu du segment vous indique le nord.

astuces-orienter-sans-boussole-résultat-gnomon

Cette méthode, comme toutes celles utilisant les ombres ne convient pas dans les régions aux latitudes supérieures à 60 degrés.

Au clair de la Lune

Avant de vous présenter les astuces pour s’orienter la nuit sans boussole, souvenez-vous que les planètes visibles à l’œil nu ou aux jumelles (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne) sont toujours dans la partie sud du ciel. C’est aussi le cas de la Lune.

Nous tenons aussi à rappeler que le ciel nocturne que nous connaissons est celui de la France métropolitaine, donc le ciel de l’hémisphère nord.

La course de la Lune

Contrairement au soleil, on ne peut pas déduire grand-chose du mouvement de la Lune. En effet, elle a une orbite inclinée par rapport à celle de la Terre. Son mouvement apparent dans le ciel est de ce fait compliqué.

Toutefois, vous pouvez retenir que la pleine lune est plein sud à minuit. Minuit solaire bien sûr, puisque Dame Lune est éclairée par le soleil.

Le croissant de lune

Si vous joignez les pointes du croissant de lune par une droite imaginaire, celle-ci va couper l’horizon au sud. Ce n’est vraiment pas précis mais ça donne une vague idée.

De même, les pointes du croissant vous indiquent grosso modo :

  • L’est si c’est le premier quartier.
  • L’ouest si c’est le dernier quartier.
astuces-orienter-sans-boussole-croissant-de-lune

L’étoile polaire

Elle indique le nord. Le vrai nord, précisément. C’est en fait la seule étoile à rester fixe dans le ciel car elle est dans l’axe de rotation de la Terre. Et ce n’est malheureusement pas l’étoile la plus brillante du ciel, loin de là !

La « difficulté », c’est de savoir où elle est. Ou plutôt de savoir la retrouver.

Pour cela, il n’y a rien de bien compliqué. Il suffit juste de savoir qu’elle est à mi-chemin entre la Grande Ourse et Cassiopée :

  • Soit vous partez de la Grande Ourse (c’est la constellation qui ressemble à une grande casserole). Tracez une droite passant par les deux étoiles les plus éloignées du manche. Reportez cinq fois la distance qu’il y a entre ces étoiles. Vous y êtes 😉 ! L’étoile polaire est à l’extrémité du manche de la « petite casserole », la Petite Ourse.
  • Soit vous trouvez Cassiopée. C’est la constellation en forme de W ou de M, suivant comme elle est tournée. La pointe intérieure du W (ou du M) est dirigée vers la Petite Ourse.
astuces-orienter-sans-boussole-Cassiopée-La-Petite-Ourse-et-la-Grande-Ourse

Cette astuce est valable pour s’orienter sous des latitudes inférieures à 70°. Au-delà, l’étoile polaire est trop proche de la verticale.

Orion

Contrairement à la Grande Ourse, à la Petite Ourse et à Cassiopée, Orion habite toujours la partie sud du ciel. Mais seulement pendant la mauvaise saison. L’été, il se cache sous l’horizon, le coquin.

Cependant, c’est aussi une constellation très facile à reconnaître : Orion ressemble à un sablier.

Pour trouver la direction nord-sud (ce n’est pas super précis), il suffit de tracer l’axe vertical du sablier. Cette droite coupe l’horizon vers le sud. Le nord, forcément est au-dessus.

astuces-orienter-sans-boussole-orion

Dame Nature

Après cette longue escapade dans le ciel, revenons un peu sur Terre. Nous vous présentons donc ici quelques astuces pour les naturalistes en herbe comme nous. Mais tous ces trucs ne sont malheureusement pas fiables, précis et applicables partout.

La mousse

Voici sans doute LA méthode dont tout le monde a entendu parlé. Se diriger grâce à la mousse qui pousse sur les arbres ou les rochers.

En voilà une idée qu’elle est bonne : la mousse apprécie les endroits humides et ombragés. On ne la verra donc jamais du côté sud !

Eh bien non, ce n’est pas vrai ! Du moins, pas forcément. Il est certain que vous trouverez de la mousse sur les versants ombragés tournés vers le nord. Mais vous en trouverez aussi au sud, de temps en temps.

Si vous vous promenez en forêt, vous avez sans doute déjà eu l’occasion de voir de la mousse sur les arbres ou les murets en bord de chemin. Et, bien souvent, elle n’est pas du côté du chemin (partie éclairée) mais tournée vers l’intérieur des bois (partie plus sombre et plus humide). Et ce, quelque soit la direction du chemin.

astuces-orienter-sans-boussole-mousse

En résumé, s’orienter avec la mousse est hasardeux : ce n’est vraiment pas la meilleure des astuces pour remplacer la boussole !

Les oiseaux et les insectes

Ils bâtissent généralement leurs nids à l’abri du vent. Cette astuce vous donnera donc la direction principale d’où souffle le vent : pour pouvoir vous orienter, il faudra alors connaître le vent dominant de la région où vous randonnez. Pas forcément simple !

Peut-être serez-vous aussi intéressé-e par notre article Sur les traces de 7 animaux en hiver 😉 !

Les araignées

Elles construisent leur toile au sud, de préférence. Mais ça ne donne qu’une vague idée sur l’orientation…

Le versant nord

A la fonte des neiges, vous pouvez très facilement repérer le nord. En effet, la neige, mais aussi le givre, a des difficultés pour fondre sur les versants orientés au nord. Cette remarque est aussi valable pour les haies, les murets et les lisières de forêts qui protègent du soleil.

astuces-orienter-sans-boussole-versant-nord-givre-à-l'ombre-d'une-haie

A la belle saison, d’une manière générale, l’ubac ombragé est plus verdoyant que l’adret qui, lui, est exposé au soleil. Vous pouvez donc vous orienter grossièrement en montagne en ayant une vision assez globale du paysage.

Les églises

L’orientation des églises

Voici sans doute une des astuces les plus connues pour s’orienter (mais les moins fiables) : les églises (qui ne remplaceront jamais votre boussole) !

Tout le monde a entendu dire que les églises sont orientées, c’est-à-dire le choeur tourné vers l’est, vers l’orient.

C’est en grande partie vrai pour les églises romanes et gothiques, à condition de ne pas prendre ça au pied de la lettre. A condition de voir l’est au sens large, depuis le nord-est jusqu’au sud-est. Une église du Moyen-Âge ne vous donnera donc qu’une vague idée d’où se trouve l’est. Une ruine de cette époque également.

Par contre, les architectes des églises plus récentes (disons à partir des XVIIIe et XIXe siècles) ont pris beaucoup plus de liberté sur l’orientation des édifices religieux. Certains sont même carrément « orientés » nord-sud !

Il faut donc faire très attention avec ce genre de point de repère.

Les girouettes

Pendant que vous êtes près de l’église, jetez un œil à la girouette au-dessus du clocher. Toute seule, elle vous indiquera le sens du vent, rien de plus. Mais elle est peut-être accompagnée d’un repérage des points cardinaux. Ce n’est pas très courant, mais on en voit parfois.

Les cadrans solaires

Sur les églises, il y aussi quelques fois un cadran solaire. Son style (c’est-à-dire la tige) vous indique le sud.

Vous en trouverez aussi sur des habitations mais la méfiance est de rigueur : certains ne sont que des objets de déco. Cependant, s’il est gravé, peint, intégré au mur de la maison ou si vous voyez qu’il est assez compliqué dans sa réalisation, alors vous pourrez compter sur lui pour vous indiquer le sud.

astuces-orienter-sans-boussole-cadran-décoratif
astuces-orienter-sans-boussole-cadran-déclinant

Les habitations

Les maisons écologiques

Si vous croisez une maison bioclimatique, passive ou à énergie positive, sa façade de baies vitrées est en général tournée plein sud.

Les panneaux solaires

En ce qui concerne les panneaux solaires, ils indiquent le sud, oui, mais pas forcément précisément. Ils peuvent regarder du sud-est au sud-ouest.

Petit bilan

Vous disposez donc maintenant de tout un panel d’astuces pour vous orienter, même si vous avez laissé votre boussole à la maison. Pour la plupart, elles permettent de s’assurer qu’on est bien dans la bonne direction, sans grande précision, mais rapidement.

Vous pourrez même utiliser en plein désert les méthodes précises basées soit sur le soleil, soit sur les étoiles.

Pour nous, la plus bluffante est celle de l’ombre voyageuse. Incroyable 🙂 !

Dans notre article Savoir s’orienter juste avec une carte, sans boussole ni GPS, nous vous partageons NOTRE astuce pour s’orienter sans boussole, sans GPS, sans montre, sans rien du tout. Juste avec une carte et rien d’autre ! Vous verrez, c’est… déboussolant 😉 et vraiment très simple !


Voilà, si vous avez appréciez cet article, n’hésitez pas à le faire connaître autour de vous et le partager avec vos amis. Si vous avez d’autres astuces pour s’orienter sans boussole, vous pouvez aussi nous en parler en commentaire.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

6 réflexions sur « 1001 astuces pour savoir s’orienter sans boussole »

  1. Wah! super! moi qui a un sens de l’orientation vraiment plus qu’à désirer, là je suis servie! Merci!! Il ne me reste plus qu’à savoir si les choses sont au nord, au sud à l’est ou à l’ouest maintenant… 🤣 oui… vraiment… j’ai un gros problème la dessus… mais… je vous avoue que je vis plein d’aventures, du coup!! 🤣🤣🤣
    Merci pour cet article très complet! je ne savais absolument rien de tout ça, sauf pour les étoiles, ça, ça va… même si moi j’avais les repères du ciel de l’hémisphère sud… je connaissais l’étoile du Nord des Rois Mages.

  2. Super article ! merci pour tous ces enseignements ! Le soleil, la lune, les planètes, les églises, la nature : un tour complet de toutes les techniques qui existent pour s’orienter. Je suis juste déçue d’apprendre que la mousse sur les arbres n’indique pas le Nord, une croyance que je me flattais de connaître 🙁
    Bravo pour cet un article très utile et désormais dans mes favoris !

  3. Merci pour cet article, qui remet certaines pendules à l’heure surtout concernant la mousse !! 😁

    Je suis de celle qui ont un très bon sens de l’orientation, mais je garde l’astuce de la montre qui me paraît être la plus percutante pour moi !!

  4. C’est dingue toutes les techniques possibles pour s’orienter ! Que ce soit les ombres, la mousse ou même la nuit, plus possible d’être complètement perdu avec ces connaissances. Parfait si l’on oublie sa boussole ou pour expérimenter une randonnée sans matériel.

    Merci pour tous ces conseils.

  5. Et bien je ne pensais pas qu’on pouvait s’orienter d’autant de façons différentes! Je connaissais la course du soleil, la mousse, la boussole et c’est tout! Bon, chez moi, quand je suis en ville, je m’oriente avec les montagnes qui m’entourent! Imparable! Elles ne bougent pas!

  6. Eh! Eh! oui la mousse est vraiment hasardeuse. Merci pour la technique de l’ombre voyageuse, j’essaie de retenir 😊,

Laisser un commentaire