Randonnée aux Castillos de la Sierra de Armantes

Randonnée aux Castillos de la Sierra de Armantes

La raison première de notre voyage à Calatayud était de découvrir, lors d’une belle randonnée, les Castillos de la Sierra de Armantes.

Nous avons ensuite découvert que cette cité du Nord-Est de l’Espagne possède un passé historique exceptionnel. Il y a en effet ici le site de la ville romaine d’Augusta Bilbilis et quatre forts (il faut ce qu’il faut 🙂 !), dont celui de l’Emir Ayyub ibn Aviv Lajmi. C’est dire l’importance stratégique qu’a eu Calatayud tout au long de l’histoire espagnole.

On y trouve aussi un quartier juif, un quartier arabe, des églises de style mudéjare et un joli cœur de ville… Et tous ces joyaux sont présentés dans un écrin de nature semi-désertique !

Mais revenons à nos moutons : depuis le centre de Calatayud, on atteint les Castillos de la Sierra de Armantes par des randonnées d’une bonne vingtaine de kilomètres, prévues pour les VTTistes. Ce merveilleux site se trouve en effet à quelques kilomètres à l’écart de la ville. Nous nous sommes donc rapprochés en voiture, afin de pouvoir proposer un circuit envisageable avec des enfants.

La randonnée aux Castillos de la Sierra de Armantes, en bref :

  • Distance parcourue : 13 km
  • Dénivelé positif : 285 m
  • Altitude mini : 626 m – Altitude maxi : 881 m
  • Plus grosse difficulté : 255 m sur 4 km (montée très régulière et tout en douceur sur les premiers kilomètres).
  • Accès : Calatayud se trouve en Aragón, à 70 km au Sud-Ouest de Saragosse, sur la route de Madrid. Les castillos de la Sierra de Armantes, eux, sont à près de 8 km au Nord-Ouest de Calatayud.
  • Coordonnées GPS : 41°22’22″ nord – 1°39’43″ ouest (le long de l’ancienne route de Soria, au début de l’allée de pins, à 3 km au nord du centre de Calatayud).
randonnee-castillos-sierra-armantes carte de la randonnée

L’allée de pins d’Alep

Nous empruntons l’allée sous les pins d’Alep pour commencer cette belle randonnée vers la Sierra de Armantes.

Ces conifères ajoutent une touche d’irréel aux paysages semi-désertiques que nous traversons. En effet, le vert tendre de leurs fines aiguilles contraste vivement avec l’anthracite des troncs et les beiges clairs de la terre.

randonnee-castillos-sierra-armantes large allée gravillonnée bordée de pins d'Alep

Cet arbre, très répandu en Espagne et spécialiste des sols secs, est d’ailleurs le principal habitant des collines boisées de cette région aride. Cette contrée accueille aussi de grands espaces de garrigue où poussent, entre autres, le thym, la lavande et le romarin.

Nous délaissons un premier chemin qui descend sur la droite et suivons la large piste blanche jusqu’à une croisée de chemin. Nous continuons alors tout droit vers la Sierra de Armantes, comme nous le montre un panneau indicateur.

La gadoue

Hier, la pluie (parfois intense) a accompagné notre voyage vers Calatayud. À voir les paysages semi-désertique des alentours, nous comprenons que ces précipitations sont rares ici.

Aujourd’hui, nous peinons sur les sols argilo-calcaires. En effet, nos semelles glissent sur l’argile blanche de ce beau chemin.

De plus, nos pieds s’alourdissent au fur et à mesure de notre avance. Nous devons même faire deux pauses pour racler la glaise collée sous nos chaussures.

En route pour les Castillos

L’itinéraire de notre randonnée vers la Sierra de Armantes est balisé en blanc et jaune, depuis le départ. Nous suivons aussi les marques des parcours de VTT 5 et 6.

Le chemin monte lentement et la végétation éparse qui le borde nous permet de découvrir, en direction de Calatayud, de beaux paysages minéraux.

À mesure que nous avançons, la terre devient moins blanche, plus rouge. Elle est moins collante, aussi. La garrigue disparaît peu à peu et les coteaux se couvrent de plus en plus de pins d’Alep.

Nous rencontrons ensuite un monument, dont nous ne connaissons pas vraiment la raison d’être, élevé en pleine forêt. Puis nous passons au pied des ruines d’une maison : des personnes vivaient donc ici, à plusieurs kilomètres de tout village.

randonnee-castillos-sierra-armantes monument en lisière d'une forêt de pins

Dernière étape de notre randonnée avant les Castillos de la Sierra de Armantes

Nous arrivons alors à un grand virage en épingle à cheveux. Il y a là quelques panneaux directionnels, un panneau explicatif à propos de la géologie particulière des lieux. Il y a aussi, tout droit, le départ d’un sentier. Nous quittons ici les parcours VTT 5 et 6 qui continuent sur la piste vers le Far West bilbilitano, à 4 km d’ici.

Ce chemin, avec le balisage de l’itinéraire VTT 8, se faufile quelques instants dans la garrigue puis nous emmène dans une jolie forêt de pins. Nous la traversons et passons plusieurs ravins en formation. L’érosion, importante en certains endroits, creuse des sillons au milieu des arbres.

Juste à la sortie de la forêt, la vue se dégage : la forêt disparaît. Le sol aussi : nous avons l’impression qu’il n’y a plus rien devant nous. Nous sommes au Col des Castillos. En avançant jusqu’au bord du ravin, nous découvrons les fameuses formations géologiques des « châteaux ». Ce sont ces Castillos que nous cherchions, but principal de cette randonnée dans la Sierra de Armantes.

Bienvenue sur Mars 🙂 !

Les paysages sont époustouflants, grandioses.

randonnee-castillos-sierra-armantes randonneur dans un paysage très minéral, grandiose

C’est tellement immense que nous avons beaucoup de difficultés à faire ressortir nos émotions dans nos photos. Et malgré les objectifs grand angle, nous n’arrivons pas à mettre tout ce que nous voulons dans nos images. Déjà, nous savons que nous serons déçus par nos prises de vue.

Nous nous sentons vraiment tout petits face à ces formations géologiques géantes. Merveilleux travail de l’érosion. Nous nous imaginons sur une autre planète !

Tout ici participe à la beauté du lieu : le gigantisme bien sûr, mais aussi les formes, les couleurs, les contrastes, la lumière.

  • randonnee-castillos-sierra-armantes paysage désertique
  • randonnee-castillos-sierra-armantespaysage désertique
  • randonnee-castillos-sierra-armantes paysage déserique
  • randonnee-castillos-sierra-armantes paysage désertique

Nous faisons la pause repas ici, pour profiter encore un peu de cet endroit magique.

Mais toute bonne chose a une fin : il nous faut repartir et commencer d’envisager le retour.

Les Castillos se trouvent à peu près à la moitié de cette randonnée dans la Sierra de Armantes.

Nous revenons alors vers la forêt et prenons à gauche, vers l’est-nord-est, le sentier qui la longe. Là, le décor change de nouveau. La garrigue et la forêt méditerranéenne sont maintenant plus vallonnées et chaotiques. Nous sommes époustouflés par la beauté de ces paysages hors normes.

Le chemin se fraye alors un passage dans les escarpements rocheux qui annoncent le Barranco del Salto.

Allo la Lune ?

Le Barranco del Salto

Ce joli ravin, comme son nom l’indique est creusé par le Salto, ruisseau intermittent de ces régions arides.

Nous suivons la rive gauche du barranco, surplombant le cours d’eau qui serpente au fond. Ici aussi, l’érosion a sculpté le terrain. Le résultat est encore une fois magnifique et très varié.

Nous quittons les terres rouges et passons maintenant sur des roches blanches et avons l’impression de fouler le sol d’un autre monde. Peut-être sommes-nous sur la Lune ?

Nous longeons donc ce petit ravin avant de descendre au fond et de marcher au bord de l’eau. Malgré les fortes pluies d’hier, le ruisseau est de taille très modeste. Il a toutefois effacé la trace du sentier à plusieurs endroits.

Perdus ?

Alors que nous sommes engagés dans ce goulet depuis bien longtemps, la sente disparaît même complètement. Comme le marquage, dans cette partie, est très léger, nous préférons rebrousser chemin et vérifier que nous n’avons pas raté une bifurcation. En fin de compte, nous étions bien dans la bonne direction. Nous retrouvons en effet notre chemin un peu plus loin.

Retour sur Terre

La ruine

Après ce cafouillage, la trace redevient vraiment nette. Elle remonte ensuite un court instant le versant gauche du ravin. Nous croisons alors une nouvelle maison en ruine, construite au milieu de nulle part.

Le sentier nous fait ensuite redescendre au bord du ruisseau, jusqu’à croiser une large piste dans un virage en épingle à cheveux. Nous traversons le grand chemin car le balisage nous indique le sentier qui descend à l’intérieur du virage.

Le retour

randonnee-castillos-sierra-armantes virage en épingle à cheveux d'une piste caillouteuse dans forêt de pins et paysage aride

Ce joli chemin nous fait redescendre au fond du ravin. Nous sentons aussi que nous approchons de la fin de notre merveilleux périple. En effet, juste après un grand mur de soutènement, nous délaissons le balisage et prenons à droite un court chemin qui nous remonte sur la piste blanche du départ. Nous la suivons à gauche pour revenir à la voiture.

randonnee-castillos-sierra-armantes randonneur sur un sentier avec paysage de garrigue et forêt de pins

Il est toutefois possible de poursuivre au fond du ravin du Salto jusqu’à la petite que l’on suivra ensuite vers la droite jusqu’à la voiture.

La randonnée aux Castillos de la Sierra de Armantes

Cette magnifique randonnée peut donc se décomposer en trois parties bien différentes :

  • Le chemin pour aller au Collado de los Castillos, par une large piste puis un sentier, au milieu des pins et de la garrigue.
  • Les formidables formations géologiques des Castillos, but premier de cette randonnée dans la Sierra de Armantes.
  • Le chemin de retour en suivant le Barranco del Salto où le balisage est très discret mais sans aucun doute suffisant quand le ruisseau n’a pas effacé la trace du sentier. Il n’y a en effet qu’une seule voie.

Nous avons donc été complètement dépaysés d’un bout à l’autre de ce parcours en boucle.

Bref, l’Espagne, tout comme le Portugal, possède des site naturels exceptionnels, dont on n’entend pas forcément parler…


Si vous avez apprécié cet article ou si vous souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂 .

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

One thought on “Randonnée aux Castillos de la Sierra de Armantes

Laisser un commentaire