La forêt des géants verts

La forêt des géants verts

Notre petit doigt nous a dit un jour que des Géants tout verts s’étaient installés dans la forêt d’Argentenay. Intrigués, nous y sommes donc allés.

Et nous l’avons trouvée, cette forêt : un véritable musée à ciel ouvert qui se visite toute l’année et à n’importe quelle heure, gratuitement.

Quand vous êtes dans le village, il suffit de descendre vers la rivière, de la traverser, de passer le canal et d’aller tout droit sur un kilomètre et demi.

Au bout de la petite route, un petit parking attend votre carrosse. Laissez souffler un peu les chevaux… et en route pour la visite !

Fiche technique :

  • Distance parcourue : 1,8 km
  • Dénivelé positif : 15 m
  • Aucune difficulté. Peut-être une, la seule : se motiver pour quitter cet endroit où l’on se sent bien.
  • Accès : le parking de la forêt des Géants Verts se trouve à 2 km au nord-est d’Argentenay, dans l’est du département de l’Yonne, en Bourgogne. Ce village de la vallée de l’Armançon est à une douzaine de kilomètres de Tonnerre, une cinquantaine d’Auxerre et à un peu plus de 2 heures de Paris.
  • Coordonnées GPS : 47°49’26″ nord – 4°08’07″ est

Qu’est-ce que la forêt des Géants Verts ?

Voilà un bien chouette endroit où emmener vos enfants. Au pays de la fantaisie, de l’imaginaire et du farfelu, ils adoreront. Et vous aussi 😉 !

Il ne s’agit pas, à proprement parlé, d’une randonnée mais d’une sympathique balade en forêt au milieu de ses gardiens à la fois loufoques, poétiques et et apaisants.

Tiens ! N’est-ce point là l’occasion de reconquérir le cœur des apeurés des bois ? Notre fille, depuis l’enfance, fait partie des hylophobes (qui ont peur des forêts). Nous ne passons donc généralement que peu de temps dans les bois. Elle a accepté de faire l’excursion avec nous, à condition que sa cousine Marion nous accompagne. Elle en est ressortie ravie, prête à revenir même !

Et c’est vrai qu’on s’y sent bien. Cette forêt dégage tellement de bonnes ondes ! Peut-être est-ce dû à l’amour et au respect que les artistes ont porté en ces lieux…

foret-géants-verts--table-desorientation
La table de désorientation

Les artistes… C’est vrai, nous avons oublié de vous les présenter !

Les artistes et leur démarche

Alain Bresson

Alain Bresson remplit la forêt de son art et de sa poésie depuis 2014. Ses sculptures, il les découvre au fil de ses promenades en forêt. Une forme qui l’inspire et voilà l’artiste qui se met à l’œuvre. Il laisse évoluer ses créations au fil des caprices de la nature qui devient artiste à son tour en remodelant la sculpture. Il trouve ses matériaux sur place principalement le bois et la mousse. Quelques fleurs en nylon également ornent certaines œuvres. Elles ont été récupérées dans les décharges des cimetières. Rien ne se perd, tout se transforme 😉 . Alain Bresson y associe parfois de la céramique, art qu’il avait abandonné, il y a plus de trente ans, guidé par un besoin d’explorer de nouveaux horizons.

L’artiste est aussi espiègle et son humour farfelu accompagne, tout le long, votre visite.

Marie-Laure Hergibo

Marie-Laure Hergibo, sa compagne, ajoute une touche de légèreté. Le mot « légèreté » au sens propre comme au sens figuré. Ainsi la voile du drakkar est une magnifique plume géante. Il faut bien ça pour faire avancer le navire ! L’artiste qui était plus habituée à travailler en atelier, a eu à s’adapter à la nature. Il lui a fallu trouver des matériaux qui résistent au temps et apprendre à travailler en très grand format. Défi qu’elle a réussi avec brio ! D’autres plumes de toutes sortes disséminées dans la forêt se font plaisir à illuminer nos regards de leur beauté et de leur grâce.

Leurs œuvres sont une ode à la nature bien loin de notre société de consommation dénaturée.

Des enfants dans les bois

Alain Bresson initie aussi les enfants des environs (de la maternelle au collège) au land-art. Une belle façon de faire découvrir l’univers de la forêt aux plus jeunes et leur transmettre le respect de la nature.

Prière de laisser votre char à l’entrée

Vous pouvez vous garer dans le parking végétal bio garanti sans gluten, sans horodateur, sans PV, sans piternel et sans Drillon à minuit. Car, voyez-vous, les chars AMX30 et les boeing 777-400 sont interdits, mieux vaut le savoir pour éviter les mauvaises surprises. Votre diplodocus devra rester dans la voiture (ou le char) mais ce n’est pas grave, il pourra toujours discuter avec les généraux birmans ou Attila et ses éléphants coincés sur la plage arrière avec votre poulpe. Si vous disposez d’un coffre assez grand, les vampires enfants et adultes s’y tiendront au chaud avec le petit chaperon rouge. Tout ce beau monde est interdit de séjour dans la forêt. Le ton est déjà donné.

foret-geants-verts-promeneuses

Les Géants Verts

Maintenant, laissez-vous conduire chez les Géants, laissez-vous entraîner dans cette forêt magique. Ils ont beau être grands, ils n’en sont pas moins pacifiques. Ils vous impressionneront sans doute, c’est vrai, mais ne vous feront certainement pas peur. Au contraire, il émane de ces bois une force tranquille, sereine, emplie de poésie.

Et tranquillement, depuis 2014, les Géants Verts s’installent les uns après les autres dans la forêt d’Argentenay.

Les hôtes de la forêt des Géants Verts

Ainsi sont venus le Géant Vert II, puis le Maramousse, suivis par le Dromigogne s’étirant le bec.

Ensuite, c’est au tour du Cornemousse facétieux imitant le homard en attendant le tram. Sans doute un clin d’œil à notre métro-boulot-dodo. Mais rassurez-vous : ici, le tram ne doit pas passer souvent ! Le Cornemousse imite encore le homard 😉 !

Cornemousse

Se plaisant sans doute dans ces lieux où règnent le calme et la sérénité, les Géants Verts ont alors amené leur Drakkar. Cette épave de 24 mètres de long gît maintenant au fond des bois, entourée par un ban de gros poissons. Avec une lame ensanglantée en guise de figure de proue, le drakkar symbolise la folie humaine destructrice. La plume frêle et légère qui lui sert de voile apporte pourtant une note d’espoir pour notre monde agressé.

Plus fort que la bêtise humaine

Malheureusement, un jour, malgré leur stature imposante et bien qu’ils soient totalement inoffensifs, les Géants ont été attaqués… abîmés par de vils humains. Mais, à peine remis de leurs émotions, ils ont choisi de répondre à l’agression en se dotant d’un corps de garde : les gardiens à poissons. Non violents. Pacifistes, comme ceux qu’ils doivent protéger. Dans cette forêt, ce n’est pas avec la violence ou la répression que l’on répond à la violence : les Géants Verts préfèrent l’art et la poésie. Sage réponse à la Bêtise Humaine !

Gare au tyran !

Pourtant, en 2020, un tyran et sa garde rapprochée se sont installés en lisière de cette forêt naturelle. Les gardes résignés, armés de lances, attendent les ordres de ce Géant malsain assis sur son trône ailé. En fait, les gaillards ne gardent pas grand-chose. Le Garde-à-Vous n’est en effet ici que pour interpeller les visiteurs sur la monoculture et leur montrer la différence flagrante entre une forêt plantée au cordeau et une forêt sauvage. D’un côté du chemin, les sols pauvres, dénaturés, incapables de se régénérer, où les arbres n’arrivent pas à grossir. De l’autre, une forêt vivante, riche de sa diversité naturelle.

foret-geants-verts-interrupteur-foret

Poursuivez votre voyage en partant à Saint-Romain avec nous 🙂

Conclusion

Vous croyez votre cœur d’enfant fermé à jamais ? Auprès des géants, il se remettra à palpiter bien fort. Et quelle magnifique occasion de sensibiliser vos petits bouts à l’amour et au respect de la nature !

Venez et revenez leur rendre visite. Au fil des saisons, la forêt, changeant d’aspect, offre à nos yeux une approche différente des lieux.

Nous avons sciemment mis peu de photos des œuvres présentes. Juste ce qu’il fallait pour vous donner envie de venir en ce bel endroit. Il faut les voir sur place pour mieux les apprécier, ressentir cette ambiance à la fois magique et loufoque. La forêt est magnifique car la nature n’est-elle pas, au fond en elle-même, une œuvre d’art ?


Si cet article a su éveiller votre cœur d’enfant, déjà c’est chouette. Vous pouvez aussi en parler dans les commentaires 🙂

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

7 réflexions sur « La forêt des géants verts »

  1. Mais que cette balade a l’air chouette! Un instant de magie volé à notre quotidien qui file à 1000 à l’heure! Le weekend dernier, avec mes loulous, j’ai fait une balade où des artistes ont semé leurs oeuvres et c’est vrai que ça donne un autre aspect à la balade. Il faut chercher les oeuvres, les enfants se laissent porter par l’ambiance! Merci de me faire voyager et rêver à travers tes récits!

  2. Waouw, merci pour cet article, cette balade à l’air magique. Ca donne trop envie de s’y rendre 🙂 J’adore les ambiances féériques comme celle là et encore plus en pleine nature

  3. Superbe ballade et pas très éloignée de Paris en plus ! Ces géants verts de la nature font rêver
    Merci pour ce moment de poésie

  4. Ta manière d’écrire fait rêver et voyager, on a l’impression qu’en tournant la tête, un géant vert sera assis dans notre divan, à coté de nous ! Merci pour ce beau moment d’évasion du quotidien 🙂
    Et la balade est inscrite sur ma to-do-list, pour la prochaine fois que je suis dans la région !

  5. Merci pour cette belle découverte qui nous donne envie d’y aller 😉 !
    Je vais partager cet article à mes amis de par là 🙂 !
    Merci

  6. C’est vrai … je suis d’accord … la Bourgogne regorge de lieux insolites et merveilleux, chargés d’énergie … je ne connais pas cette forêt mais l’eau m’a été mise à la bouche … et ce sera certainement un prochain arrêt lorsque je descendrai de Paris vers Tournus 😉

Laisser un commentaire