Randonnée aux Passadicos do Paiva

Randonnée aux Passadicos do Paiva

Nous partons aujourd’hui pour une très belle randonnée sur les Passadicos do Paiva, au nord du Portugal, près de Porto.

Une fois n’est pas coutume, nous proposons une randonnée linéaire (et plusieurs façons de rejoindre le départ). Cette sortie-nature n’est donc pas une boucle, contrairement à notre toute récente randonnée dans le Parc National du Peneda-Geres. Toutefois, c’est sans doute LA randonnée familiale à faire dans les environs du Douro.

Le Rio Paiva, fil conducteur de cette sortie, traverse une région reculée et très sauvage de la rive gauche du Douro. C’est sans doute la plus belle rivière du Portugal. C’est aussi un des cours d’eau les plus propres du monde.

Le Rio Paiva est aussi réputé pour les sports d’eaux vives (notamment le rafting) mais il est surtout connu pour les 8 km de passerelles qui suivent son cours (un vrai travail de Romains !) et passent sous le Ponte 516 Arouca.

Le Ponte 516 Arouca ? C’est tout simplement la plus longue passerelle himalayenne du monde ! Vous en avez d’ailleurs peut-être déjà entendu parler. Avec ses 516 m de longueur, elle est perchée à 175 m au-dessus de la rivière. Ce pont suspendu, qui traverse les Gorges du Paiva, est vraiment très impressionnant, surtout que son plancher est transparent. Vertigineux !

La randonnée aux Passadicos do Paiva en bref :

  • Distance parcourue : 8,6 km pour l’aller, si l’on gare la voiture sur le parking de la plage d’Areínho et 650 m supplémentaires depuis le parking du haut, soit un total de 9,25 km. Pour l’aller-retour, il faut bien-sûr doubler ces distances. Il est toutefois possible de ne faire que l’aller et revenir par un autre moyen.
  • Dénivelé positif : 280 m (dont 554 marches) de la plage d’Areínho vers Espiunca et 315 m (dont 687 marches) au retour. Soit 595 m dont 1241 marches pour l’aller-retour. Toutefois, si l’on laisse la voiture au parking supérieur, compter 115 m supplémentaires au retour.
  • Altitude mini : 85 m – Altitude maxi : 300 m
  • Plus grosses difficultés : un escalier de 300 marches suivi d’un autre de plus de 230 marches, de la plage d’Areínho vers Espiunca. Un escalier de plus de 600 marches, au retour. Chaque escalier a de nombreux paliers.
  • Accès : La plage d’Areínho se trouve à une dizaine de kilomètres au Nord-Est d’Arouca et à une trentaine au Sud-Est de Porto.
  • Coordonnées GPS : 40°57’11″ nord – 8°10’38″ ouest (parking de la plage d’Areínho, avec possibilité de se garer avant, plus haut sur la colline).

Info + :

  • Il est possible de ne faire que l’aller en famille :
    • À deux voitures, en en garant une au parking d’Espiunca (40°59’36″ nord – 8°12’51″ ouest).
    • Avec un seul véhicule, un adulte devant faire le retour à pied.
    • Avec un seul véhicule, en utilisant le service de taxis faisant les va-et-viens entre les parkings d’Areínho et d’Espiunca.
  • L’accès à la randonnée des Passadicos do Paiva est payant. Il est possible d’acheter les tickets sur internet ou sur place, au guichet. En haute saison, il est toutefois vivement conseillé de prendre ses billets en ligne car le nombre de personnes sur le site est limité.
  • L’accès à la passerelle himalayenne doit obligatoirement être acheté en ligne. Ce billet permet aussi d’accéder aux Passadiços.

L’Alto de Pereiro

Nous quittons le parking de la plage d’Areínho par le chemin qui part en contrebas de la route. Cinq cents mètres plus loin, nous trouvons la première passerelle en bois. Nous longeons la rivière, jusqu’à ce que nous arrivions au Ponte-de-Alvarenga.

Ce pont marque l’entrée des Gorges du Paiva qui coupent littéralement en deux l’Alto de Pereiro. Nous allons maintenant gravir cette colline.

D’ailleurs, dès que nous traversons la route, nous buttons sur les premières marches. Sans en voir le bout, nous découvrons alors le grand escalier en bois qui zigzague pour escalader la colline au-dessus de laquelle se trouve, un peu plus loin, le grand pont suspendu.

Allez ! C’est parti ! Hauts les cœurs! Nous nous lançons.

Nous y allons tranquillement, ne sachant pas vraiment les difficultés qui nous attendent. En effet, nous ne connaissons que la longueur de cette randonnée. Nous avons aussi vu quelques photos des escaliers qui laissent présager d’un dénivelé assez important.

randonnée-passadicos-paiva deux personnes sur une passerelle en bois contournant un chêne-liège

À mi-pente, l’escalier nous laisse pour quelques dizaines de mètres sur un chemin forestier. Celui-ci nous amène à une deuxième séries de marches. C’est toujours aussi pentu et ils tortillent encore et toujours pour se frayer un chemin à flanc de coteau, au milieu des chênes-lièges.

La vue derrière nous est maintenant très impressionnante sur le pont de la route et le Rio Paiva en contrebas.

randonnée-passadicos-paiva zone montagneuse et boisée vue de haut avec petite route, rivière et pont

Le Ponte 516 Arouca

Après une grosse demie heure de grimpette, nous arrivons en haut de l’Alto de Pereiro. Nous sommes alors au poste d’entrée des Passadiços do Paiva. Devant nous, à deux cents mètres, l’immense passerelle himalayenne s’élance au-dessus des profondes Gorges du Rio Paiva qui coule 175 m plus bas.

Nous n’avons malheureusement pas de sésame pour marcher au-dessus du vide et faire un aller et retour de plus d’un kilomètre dans les airs. Nous ne pouvons pas non plus profiter de la vue plongeante sur la Cascata das Aguieiras qui dégringole sur le versant opposé.

randonnée-passadicos-paiva cascade avec passerelle himalayenne et panneau

En effet, nous n’avions pas compris qu’il y avait deux billets différents. Un pour les huit kilomètres de passerelles et un autre pour le pont suspendu. Tant pis pour nous 🙁 … Et rien que de voir ce géant par dessous, nous en avons le vertige ! Nous n’osons même pas imaginer ce que ça donne quand on marche dessus.

Cette passerelle est vraiment impressionnante.

Vous pouvez aussi aller lire notre article sur les Castillos de la Sierra de Armantes, en Espagne. C’est un site géologique tout aussi hors normes (mais d’une autre manière).

Les Passadiços

Le grand escalier

Nous sommes donc au point culminant de notre randonnée. Il va maintenant falloir redescendre tout ce que nous avons grimpé, de l’autre côté de la colline.

randonnée-passadicos-paiva grand escalier et passerelles en bois aménagés le long d'une rivière

Tout d’abord par l’escalier dont nous avions vu la photo : le genre qu’on imagine sans fin ^^ .

Ensuite par une série de passerelles, entrecoupées de nouvelles volées de marches (aux dimensions beaucoup plus modestes et donc moins impressionnantes que le grand escalier).

Le pont suspendu de Vau

Nous arrivons ainsi à Vau, à mi-parcours où se trouve un autre pont suspendu, à quelques mètres au-dessus de la rivière seulement.

randonnée-passadicos-paiva passerelle hymalayenne

Beaucoup plus court et beaucoup plus bas que le Ponte 516 Arouca, il est néanmoins une très belle attraction pour les enfants. Nous y croisons d’ailleurs deux familles dont les petits aventuriers en ressortent vraiment ravis.

Encore quelques dizaines de mètres sur les passerelles, et nous trouvons un bar (ouvert en haute saison) et des toilettes (tout comme à Areínho et à Espiunca).

Les eaux vives

Si nous avons pu admirer les grandioses Gorges du Paiva dans la première partie du parcours, notre randonnée nous fait maintenant découvrir le Rio Paiva et ses turbulences.

La rivière passe alors quatre obstacles naturels successifs aux noms évocateurs : tout d’abord le Mur, puis le Saut, ensuite les Escaliers et enfin les Trois Sauts.

Juste avant ce dernier rapide se trouve un tout petit oratoire dédié à San Martinho de Espiunca, abrité sous un surplomb rocheux.

randonnée-passadicos-paiva paroi rocheuse avec croix en bois et mini statuette

À ce moment du parcours, il ne nous reste plus que quelques centaines de mètres à faire pour rejoindre le Ponte de Espiunca. Il s’y trouve, en guise de récompense, un petit snack-bar bien sympa.

La randonnée aux Passadicos do Paiva

Cette randonnée au pays des Passadicos de Paiva est pour nous un merveilleux souvenir. Nous ne sommes d’ailleurs pas les seuls. Ces passerelles en bois ont en effet été prises d’assaut dès l’ouverture du site en 2015 !

Et tout est prévu dans ce site très exceptionnel. Les organisateurs ont en effet pensé à beaucoup de choses. Il y a un bar à mi-chemin où l’on peut se rafraîchir. Il y a aussi des toilettes et même quelques téléphones pour appeler les secours ! Il faut dire que certaines portions d’escaliers ou de passerelles sont rendues glissantes en cas de pluie.

Cette randonnée est aussi un bon moyen de découvrir la géologie, la faune et la flore de cette vallée du Paiva à travers des panneaux explicatifs, tout le long du parcours.


Si vous avez apprécié cet article ou si vous souhaitez partager votre expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire 🙂 .

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager :)

2 réflexions sur « Randonnée aux Passadicos do Paiva »

Laisser un commentaire